19/12/2010

Rue Haute quasi impraticable !

Courrier transmis ce jour à l'Echevin des travaux

Monsieur le Député-Echevin,

En date du 15 novembre, je vous avais demandé s’il était possible d’organiser une réunion avec les riverains de la rue Haute en travaux. J’aurais même du ajouter : avec les personnes du quartier également concernées par les travaux de la rue Haute.

Je vous avais, de même, signalé l’absence d’éclairage en face du n° 29 … Eclairage qui fait toujours défaut aujourd’hui alors que la circulation dans la rue est, chaque jour, de plus en plus dangereuse.

Afin d’éluder cette réunion et les questions embarrassantes des riverains, vous leur avez transmis un courrier daté du 6 décembre qu’ils ont reçu le 14 décembre !!!

Si les habitants de la rue ont apprécié les quelques éclaircissements repris dans votre missive, ils auraient préféré vous rencontrer et vous faire part, de vive voix, de leurs doléances …  

Les quelques visites que vous avez effectuées dans la rue et les photos reprises sur le site de la rue Haute http://ruehaute.skynetblogs.be vous permettent de vous faire une bonne idée du calvaire que subissent les habitants de cette rue …

Et pourtant les ouvriers, présents chaque jour dans cette artère, s’activent comme il se doit et leur présence, par des températures négatives, ne peut que leur attirer notre sympathie … Sont-ils correctement « armés » pour rendre la route plus ou moins praticable ?

J’en doute.  Lors d’une discussion que j’ai eue avec deux personnes travaillant dans le secteur du bâtiment ces derniers ont confirmé mes propos et m’ont remis une solution afin que la rue soit accessible …

Première phase : gratter la boue (quand il dégèle) et la charger directement dans les camions.

Deuxième phase : déverser  plus ou moins trois semi-remorques (pour toute la rue) de matière recyclée (du 0/40 de chez Lavano à Mouscron (briquaillons de démolition de maisons).

Troisième phase : niveler les briquaillons en une couche de plus ou moins 10 centimètres d'épaisseur sur la voirie et la compacter.

D’après les intéressés, ce travail s’effectuerait en 4 ou 5 heures à l’aide des petites grues utilisées, actuellement, sur le chantier de la rue.

Tous les  riverains de la rue Haute osent espérer qu’une solution sera trouvée afin qu’ils puissent inviter, chez eux et sans problème, leur famille et leurs amis à fêter les fêtes de fin d’année.

Bien à vous,

20:26 Écrit par Dominique VERCRUYSSE dans Déroulement des travaux | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

tout a fait d'accord avec vous moi aussi j'avais repondu a leur courier du 14 décembre mais aucune nouvelle depuis . ayant un enfant en bas age c'est pas tous les jours évident . continuer ainsi on est avec vous . les habitants du 61 rue haute

Écrit par : knudde david | 21/12/2010

Les commentaires sont fermés.