15/01/2011

Le « tam-tam » a bien fonctionné …

… d’un côté … De retour de Bellegem vers 16 heures 30’, où Stoyan était allé patiner, je reçois un appel téléphonique me signalant que l’Echevin des travaux est dans la rue … tout comme de l’autre …  L’Echevin a très certainement eu vent de la venue d’une délégation de riverains à son apéro de demain …

Si certains m’avaient prévenu qu’après les infos mises en lignes, il y aurait un « retour » de l’Echevin avant dimanche, il faut avouer que nous lui avons fait une bonne pub J

Arrivé au carrefour de la rue du Nouveau-Monde, je croise Monsieur Yzerbyt profitant de sa présence dans le quartier pour faire quelques courses, nous nous saluons et  il me promet de rejoindre le chantier … Quelques instants plus tard, il revient avec ses pains … et non pas, comme on pourrait le croire en voyant Walter, avec les croissants du petit matin J.  Ensemble, nous allons voir Roger … Quelques-uns, vite prévenus, sortent de chez ; certains sont déjà sur le seuil de leur porte …

Si pendant l’entretien,  j’en ai perdu mes bottes, l’Echevin, quant à lui, a perdu ses pains en essayant de me sortir de la boue dans laquelle je m’étais enfoncé jusqu’aux genoux … et Roger, que j’avais pu agripper par la manche, a vu son pull s’allonger de 20 centimètres !  Quant aux autres, ils se sont payé une bonne tranche de rire !

Après avoir parcouru la rue, de long en large et de bas en haut, l’Echevin admet que ce chantier n’est pas géré de manière professionnelle … De discussions en discussions, il envisage (rait) d’organiser une réunion, dès samedi prochain, au Bistro du Clan …

Entre-temps, notre rendez-vous de demain, lors de son apéro, revient sur le tapis …  Je le rassure en certifiant qu’il s’agit d’une manifestation pacifique dont le seul but est de lui permettre de se rendre compte de notre situation et de l’inviter à réunir tous les riverains en attente légitime  d’éclaircissements quant à l’organisation des travaux !

A l’invitation de Damien, nous nous retrouvons quelques-uns, Dany, Thierry, Jean-Marie, Walter, Anne et … Stoyan au Bistro du Clan, chez Sonia, afin qu’elle puisse, elle aussi, exprimer son mécontentement.

A la fin de cette petite assemblée, il est décidé de maintenir le rendez-vous pour demain à 11 heures 30’ dans ou devant le garage de Michel (48 rue Haute), d’où, en délégation, nous partirons présenter nos vœux à Damien, de manière courtoise, et lui offrirons, chacun, notre pot de « Marmelade made in rue Haute », car, s’il a une nouvelle fois apprécié notre bonne humeur et notre sens de l’humour, il doit comprendre que les riverains en ont marre de ce chantier qui n’en finit plus … si l’on peut appeler ça un chantier !

Vercruysse_Stoyan_Dominique_Mouscron.jpg

21:27 Écrit par Dominique VERCRUYSSE dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

He oui j espere que notre Cher Damien tiendras les rendez vous avec les équipes du chantier et que nous serons vite rassurer du bon fonctionnement de la suite des traveaux et du retour de notre SECURITE aemprunter notre rue

Écrit par : callewaert jean marie | 16/01/2011

Les commentaires sont fermés.